De Waiheke en Nouvelle Zélande à Kings Canyon dans les Territoires du Nord de l’Australie

Un grand saut de la Nouvelle Zélande à l’Australie car nous n’avons pas eu trop de temps et de réseau…pour alimenter le blog.

WAIHEKE 

Nous partons pour un tour de l’ile et plus particulièrement pour une tournée des vignobles. Pour cela nous devons emprunter une route non goudronnée sur plusieurs kilomètres qui nous permet de voir des paysages fantastiques et presque sans habitations. Une halte nous permet de faire une petite randonnée au sommet d’une colline mais nous devons rebrousser chemin, un incendie vient de se déclarer et les pompiers sont intervenus car c’est un lieu de pâturage. Il faut dire que la végétation est très sèche du fait d’un manque d’eau exceptionnel. Nous-mêmes  sommes rationnés en eau à la location. Notre étape dégustation de vins se fait dans un vignoble en bord de plage dans une magnifique crique où nous déjeunons. Certains arrivent avec leur petit bateau pour déjeuner. Retour à notre maison de rêve face à la mer et le soir nous dînons en bord de plage dans un excellent restaurant.

Nous rejoignons Auckland en bateau et nous entamons notre dernier  jour en Nouvelle Zélande. Nous faisons une belle promenade sur le port plaisancier de la ville ainsi que les anciens docks rénovés dans lesquels une multitude de restaurants se sont installés. De cet endroit on a une belle vue sur la Skyline. Le soir nous décidons de tenter un restaurant gastronomique néo-zélandais afin de tester le niveau culinaire. Nous sommes très agréablement surpris et certains plats et le service sont au niveau d’une étoile en France. Et le pain : Divin ! 

SYDNEY ET L’AUSTRALIE 

C’est avec tristesse que nous quittons la Nouvelle Zélande mais avec le désir de revenir. Nous voyageons sur Air New Zealand et nous avons la divine surprise d’être en premium ce qui améliore nos conditions de voyage. Notre hôtesse est un homme transsexuel absolument charmant et d’une attention toute particulière rarement vue dans un avion! Il faut dire que beaucoup de passagers se rendent à la Gay Pride de Sydney. Il existe même un catalogue de film LGBTQ à visionner du jamais vu sur une compagnie aérienne. Ce pays m’épate.Il faut dire que le droit de vote pour les femmes existe depuis 1893 …

Sydney LE CHOC ! Fini le flegme anglais. Les Australiens sont plus speed et SYDNEY est une très grande ville et bruyante. Bien sûr inévitable balade aux Rocks et à Circular Quay avec l’opéra de Sydney et le Harbour bridge. Nous avons un rituel en venant à Sydney : aller manger à PHILIPS FOOTE, un BBQ australien où l’on choisit sa viande et on a cuit soi-même. Notre première venue date de 1993 ! 

Nous nous rendons à BONDI BEACH the place to be à Sydney: une merveille plage de sable fin à 30 minutes en bus du centre ville où tous les surfeurs de la région viennent…

Le temps est très agréable : soleil et 26 degrés 

CARNAVAL PARADE : GAY PRIDE 

Le soir nous rendons à la parade « MARDI GRAS » (titre officiel) de Sydney sur OXFORD STREET qui est la plus importante Gay Pride de l’hémisphère sud. C’est un mélange de Gay Pride et de carnaval à la brésilienne. Beaucoup de spectateurs sont costumés. Pour avoir une bonne place mieux vaut arriver tôt car il y a une foule immense. Aprés deux heures d’attente la parade commence à 19h30 pour finir à 23 h. Des dizaines de chars et des milliers de participants défilent en musique et en dansant. Il y a plusieurs dizaines de milliers de badauds qui crient à chaque fois qu’un nouveau char passe. L’ambiance est électrique et le spectacle est beau à voir …

À la fin du défilé les spectateurs et les participants au défilé se mêlent et une grande beuverie continue jusqu’à tard dans la nuit. Les australiens boivent beaucoup…La foule est immense et survoltée. Une soirée inoubliable  Nous reviendrons dans 15 jours a Sydney 

ULURU ET KINGS CANYON  : Le centre Rouge 

Après un vol de 3h30 et 2500km plus loin, nous voici à ULURU: un des lieux emblématiques du pays et un lieu sacré pour les aborigènes. C’est un monolithe géant en plein milieu du désert australien dans un paysage martien où la terre est rouge. Alice Springs, la ville la plus importante est à 328 km soit un isolement total. Nous étions inquiets sur la chaleur estivale du désert mais par chance nous bénéficions d’un coup de froid : 26 degrés et ciel couvert. À notre arrivée il faisait 36 degrés. Ce temps nous permet de faire le tour d’ULURU en trois heures puis de voir les Monts OLGA à 50 km de là. 

Le gros hic de cette saison ce sont les mouches. Mieux vaut ne pas être phobique,car dès que vous sortez elles s’abattent sur vous En nuée. Le port d’un Flynet  (filet que l’on met sur la tête ) est indispensable à défaut de finir dans un hôpital psychiatrique. Il faut s’habituer à être couvert de mouches. Mais on s’y  fait finalement.

Prochain article de  KINGS CANYON à la GOLD COAST